Mode d'emploi du détournement

Guy Debord et Gil Wolman

Dans ce texte de 1956, Guy Debord et Gil Wolman présentent et détaillent les usages possibles du détournement. Poursuivant la recherche des surréalistes et des dadaïstes sur le montage et la dissociation visuelle et auditive, ils nous incitent à expérimenter les diverses manières de mixer le texte et l’image. La première partie du spectacle raconte les tentatives et l’échec du théâtre à prendre en charge cette théorie du détournement. Puis, nous vous invitons à nous suivre dans une promenade parisienne, une dérive dans laquelle nous traverserons plusieurs situations.

« Tous les éléments, pris n'importe où, peuvent faire l'objet de rapprochements nouveaux. »

Distribution

Avec Estelle Lesage / Frédéric Fachéna, Pauline Hauswirth, Etienne Parc, Emilie Paillard, Stéphane Gombert, Xavier Tchili, Mirabelle Rousseau / Régie générale Esther Silber / Mise en scène Mirabelle Rousseau

Représentations

Festival Re ! : média 2.1.10, Confluences, Paris, février 2010

Production

Compagnie T.O.C., résidence de création au Collectif 12, avec le soutien de Confluences et d'ARCADI.