Les Tables tournantes

Création saison 2018-2019

La prochaine création du T.O.C. porte sur des textes spirites. Le point de départ : les procès-verbaux des séances de tables tournantes menées par Victor Hugo et ses proches, proscrits de l'Empire de Napoléon III, sur l'île de Jersey entre 1853. Ces soirées se déroulent dans la continuité des salons littéraires. A travers le protocole de ce qui ressemble à un jeu de société, la dictée spirite nous invite au cœur d'un processus expérimental d'écriture collective. Les esprits s'incarnent tour à tour dans la table, les objets et les personnes. Expérience unique de ces textes hors norme dans lesquels il n'y a plus d'auteur, mais une seule inspiration à la fois mystique et révolutionnaire. Nous ferons entendre ces esprits frappeurs par des moyens de théâtre, sans redouter le kitsch ni la supercherie. D’autres écritures médiumniques s’inviteront à la table : des premiers coups entendus dans la maison des soeurs Fox à l’écriture en langue martienne d'Hélène Smith, en passant par les surréalistes, jusqu'aux poltergeist de Janet Harper dans les années 70.
En savoir plus

« ​Nous nous sommes installés dans cette maison le 11 décembre 1847. Nous avons entendu ce bruit pour la première fois, il y a environ quinze jours. On aurait dit que quelqu’un frappait le sol, dans la chambre est ; un peu comme si on avait tiré une chaise par terre. C’était le soir, et on venait de se coucher. Nous dormions tous dans la même pièce et nous avons tous entendu le bruit. La première fois que nous avons entendu frapper, nous nous sommes tous levés, nous avons allumé une chandelle et nous nous sommes mis à chercher dans toute la maison. Tout le temps qu’on cherchait, le bruit n’a pas cessé et il semblait venir toujours du même endroit. Ce n’était pas très fort mais ça faisait trembler les montants des lits et les chaises. On le sentait comme une vibration, pas comme des secousses. Le bruit a continué jusqu’à ce qu’on aille se coucher. Et depuis, toutes les nuits, on a entendu ce bruit. »
Rapport​ ​sur​ ​les​ ​bruits​ ​mystérieux​ ​entendus​ ​dans​ ​la​ ​maison​ ​de​ ​Mr​ ​John​ ​D.​ ​Fox,​ ​à Hydesville,​ ​Arcadia,​ ​Rochester,​ ​1848

« ​La nuit du 31 mars, il y eut une éruption puissante et continue de ces bruits inexplicables. Cette nuit-là, on atteignit l’un
des grands moments de l’évolution psychique car c’est alors que la jeune Kate Fox mit au défi la puissance invisible de
répéter son claquement de doigts. La chambre rustique avec ses occupants graves, à demis vêtus, en attente, le visage
tourné vers le plafond, le cercle de la lumière des bougies et les ombres lourdes tapies dans le coin pourraient bien faire le
sujet d’une grande fresque historique. Le défi de l’enfant, quoique lancé d’une voix peu respectueuse, reçut une réponse
immédiate. A chaque claquement de doigts répondait un coup en écho. Aussi humbles que fussent les opérateurs de chaque côté, le télégraphe spirituel fonctionnait enfin et il restait à la patience et au sérieux moral de la race humaine de décider quels seraient les usages qu’on devait en faire dans l’avenir. »
Conan Doyle, ​Histoire du spiritisme

« ​_Fais vivant ton oeuvre de fantôme. Fais la complète; compose-la de tous les philtres du mystère; remplis-la d'horreur, d'éclairs de foudre, d'écume. Jettes-y des crapauds, des serpents, des araignées, des chauves-souris, des chenilles, des scorpions, des scolopendres, les êtres immondes, les êtres rampants, les êtres maudits, pensifs, pâles, hérissés. Regarde le bouillonnement de l'ombre dans la chaudière au couvercle étoilé; allume l'immensité avec l'atome; [...] Jésus-Christ n’a ressuscité qu’une fois ; toi tu peux emplir ta tombe de résurrections, tu peux, si mon conseil te semble bon, avoir une mort inouïe ; tu diras en mourant, vous me réveillerez en 1920, vous me réveillerez en 1940, vous me réveillerez en 1960, vous
me réveillerez en 1980, vous me réveillerez en l’an 2000. Tu t’endormiras dans l’anxiété universelle ; ta mort serait un formidable rendez-vous donné à la lumière et une formidable menace jetée à la nuit. »
Procès verbaux de Jersey, 1854

« ​Je ne suis ni spirite, ni médium, j’ai juste des « trucs » d’une grande simplicité​ ».
E. Buguet, à son procès, juillet 1875

«S’il y a quelqu’un et qu’il veuille nous parler, qu’il frappe un coup. _Il y a quelqu’un ! s’écria Mme de Girardin ; faites vos questions. On fit des questions, et la Table répondit.»

Distribution

Dramaturgie Muriel Malguy / Mise en scène Mirabelle Rousseau / Collaboration artistique Laurent Charpentier / Scénographie James Brandily / Son Kerwin Rolland / Régie Générale Camille Jamin / Magie Benoît Dattez / Avec Laurent Charpentier, Perle Palombe, Claude Perron, Richard Sammut, Gonzague Van Bervesselès / Photographie © Bellamy

Représentations

► Création au Théâtre Antoine Vitez, Ivry sur Seine, janvier 2019
► Présentation des premiers épisodes au Théâtre Berthelot, Montreuil, décembre 2017
► Lecture au Théâtre du Versant, Biarritz, mars 2016

Production

Résidences au Théâtre Berthelot, Théâtre Antoine Vitez d'Ivry, 104-Paris. Production en cours - Le T.O.C. / Avec le soutien du Ministère de la Culture DRAC Ile de France, de la Région Ile de France (Permanence artistique et culturelle).